This website or its third-party tools use cookies, which are necessary to its functioning and required to achieve the purposes illustrated in the cookie policy. If you want to know more or withdraw your consent to all or some of the cookies, please refer to the cookie policy. By closing this banner, scrolling this page, clicking a link or continuing to browse otherwise, you agree to the use of cookies. cookie policy.

NEXUS INTERNATIONAL : 5 MILLIARDS, C’EST AUSSI L’AMÉRIQUE !

Né en février de l’année dernière, le groupement Nexus International n’en finit pas de franchir de nouveaux paliers. En avance sur un programme déjà ambitieux.

Aux manettes du groupement, Gaël Escribe s’était fixé un parcours d’étapes plutôt enlevé pour un nouveau-né et espérait qu’il courrait à 3 ans. Mais le petit dernier ne l’entend pas de cette oreille et a décidé que 16 mois, c’était bien assez tôt. Le chiffre d’affaires de Nexus International a ainsi atteint les 5 milliards d’euros en 16 mois, soit 18 mois avant la date fixée par la direction. Et beaucoup de nouveautés devant faire évoluer l’aftermarket mondial devraient éclore d’ici peu. Rompre avec les modèles existants – une stratégie que ses détracteurs annonçaient dévastatrice – semble porter de très beaux fruits comme en témoignent la présence de Nexus International dans 63 pays et l’accroissement régulier du nombre de ses membres, dépassant aujourd’hui les 43.

Il était une fois l’Amérique

D’autres ont accompli la traversée vers l’Amérique du nord, mais Nexus International vient de réaliser un joli coup à trois bandes, en ccueillant comme nouveau membre “The Automotive Distribution Network”, pesant 1,5 milliard de dollars américains (1,352 milliard d’euros), intervenant aux Etats-Unis, au Canada et au Mexique. Gaël Escribe l’assure, les synergies envisagées depuis leur rapprochement entreront en vigueur dès la second moitié de l’année. De quoi alimenter en nouvelles tâches la petite équipe de direction (“our small central team”) ! Mais surtout de donner des voies nouvelles de développement à l’ensemble des acteurs. D’autant que l’Amérique du sud est entrée également en lice, avec l’arrivée de l’Argentin Auto Nautica Sur. Nous parlerons une autre fois des incursions de NI en Chine et en Afrique du sud. Pour en revenir aux Américains du Nord, précisons que les trois sociétés composant The Automotive Distribution Network ne constituent en aucune façon des “start up”! Parts Plus a été fondé en 1957, Auto Pride en 1985, et IAPA (Independant Auto Parts of America) en 1986, et à eux trois, ils disposent de 300 sites et points de vente, de 1 500 magasins affiliés et de plus de 2 000 centres autos. Sans compter une plate-forme globale à laquelle ils souscrivent.

Nous ferons bientôt un point sur le développement des réseaux de garage VL et PL de Nexus International (France, Portugal, et Espagne et bientôt les pays du Maghreb etc.

Source: J2R Journal de la Rechange & de la Réparation

More news